Une agence du Crédit Lyonnais demande à un sex-shop gay de changer de banque

Publié: 24 mai 2008 dans News
Tags:,

Par une lettre en date du 17 avril, la directrice de l’agence LCL située place de la Nation à Paris, a demandé au sex-shop gay le New Millénium, situé dans le onzième arrondissement et qui exploite un site de vente par correspondance, de changer de banque dans un délai d’un mois. La banque n’a pas donné la moindre explication. Le gérant a été particulièrement surpris par cette décision dans la mesure où ses relations contractuelles avec LCL avaient, dans le passé, toujours été très bonnes, et que son compte était créditeur.

Le 6 mai, Caroline Mécary, l’avocate de la société, a contacté la directrice de l’agence, puis a saisi la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) afin que LCL s’explique sur cette décision brutale. Dans sa lettre, l’avocate a notamment souligné que «l’orientation sexuelle» de l’activité avait pu jouer un rôle dans cette décision. Comme le souligne Jean Philippe Demirtjis, le gérant de la société: «Dans la mesure où 80% de [son] chiffre d’affaire est effectué par la vente à distance, la résiliation de [ses] contrats au LCL, et notamment le contrat de vente à distance sécurisé, entraînerait un dépôt de bilan de la société.»
Le 14 mai, la directrice de l’agence a contacté le gérant, et lui a demandé de reprendre contact avec elle. Me Mecary a dû menacer la banque d’alerter les médias. À la suite de quoi la banque a accordé à son client un délai de trente jours avant de procéder à la clôture des comptes…

Têtu, n’a pas, malgré plusieurs tentatives, pu joindre la directrice de l’agence. Un porte-parole de la direction générale du Crédit Lyonnais indique en revanche que cette directrice s’était sans doute livrée à «une interprétation erronée et extrême» des consignes de la direction quant à l’évolution des comptes de vente à distance. Le porte-parole a en effet précisé qu’il avait été demandé aux agences de modifier ces contrats afin que le logo «LCL» n’apparaisse plus sur les sites de ventes à distance pour des produits «de charme», mais qu’ils soient aussi bien à destination des homos que des hétéros. Et qu’il était disposé à ce que tous les protagonistes de cette affaire se rencontrent pour comprendre pourquoi une décision aussi brutale avait été prise…

Copyright tetu.com
par Alexis Delano

Info du 23 mai 2008

Publicités
commentaires
  1. Teddy dit :

    Si seulement tous les Gays et Gays Friendly pouvaient quitter le LCL !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s