Le site de Morandini coupé par la police judiciaire

Publié: 25 octobre 2010 dans Médias, News
Tags:,
Par Julien Martin | Rue89 | 25/10/2010 | 14H48

A 10h30 ce lundi matin, une heure et demie avant de prendre l’antenne sur Europe 1, le présentateur Jean-Marc Morandini a eu la surprise de voir son site éponyme, JeanMarcMorandini.com, tout simplement coupé. Selon nos informations, les policiers de la BRDP (Brigade de répression de la délinquance à la personne) ont perquisitionné son hébergeur OVH à Roubaix et ont coupé ses serveurs jusqu’à 16h20 pour en faire des copies.

Le présentateur est en fait la victime collatérale d’une enquête menée par la BRDP à la suite des plaintes de la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse ; de son ex-directeur de campagne aux régionales, Patrick Dray ; du président des Jeunes UMP, Benjamin Lancar ; et du conseiller spécial de Luc Chatel, Alexandre Jelbard.

Soit quatre plaintes au pénal, avec constitution de partie civile, pour diffamation, déposées entre février et mai 2010, après la publication d’articles les concernant sur le site de ragots politiques LesIndiscrets.com, comme Rue89 l’avait révélé au mois de juin. Scandales sexuels, frais de bouches astronomiques… tout y passait.

Un site hébergé en France, au Canada, puis en Grande-Bretagne

Quel est le point commun entre Jean-Marc Morandini et LesIndiscrets.com ? Le présentateur a d’abord été actionnaire du site lancé début 2009, avant de vendre ses parts au bout de quelques mois, mais de conserver le même hébergeur OVH, via la société Letmotiv, gérée par l’homme d’affaires Grégory Schmidt et l’informaticien Julien Chalté.

Or les mêmes Grégory Schmidt et Julien Chalté, ainsi que le secrétaire national de l’UMP aux Transports David-Xavier Weiss, via la société The Politic Family, sont demeurés propriétaires des Indiscrets.com au moins jusqu’au mois de février 2010, avant de le céder à un autre homme d’affaires, le Franco-Libanais Omar Harfouch, dernier propriétaire en date connu de ce site, par l’intermédiaire d’Ovep LTD, une société basée aux Seychelles.

Les trois hommes assurent ne pas être à l’origine des articles incriminés, arguant qu’ils avaient déjà vendu ledit site lorsqu’ils ont été publiés. Peu convaincus par l’authenticité de l’acte de vente et après avoir entendu Grégory Schmidt et David-Xavier Weiss, les policiers de la BRDP ont donc décidé ce lundi matin d’aller vérifier à la source, directement chez OVH, même si LesIndiscrets.com n’y est plus hébergé et n’a donc pas été coupé, puisqu’il a été transféré au Canada au mois de mai, avant de partir en Grande-Bretagne.

« Nous subissons un grave préjudice »

A cette perquisition, Jean-Marc Morandini n’a souhaité réagir que par écrit et a envoyé ce communiqué à Rue89 :

« Notre prestataire technique, la société Letmotiv, nous indique faire l’objet d’une procédure judiciaire concernant l’un des sites qu’elle héberge sur le même serveur que nous. Un site qui n’a aucun lien direct ou indirect avec JeanMarcMorandini.com.

Nous nous étonnons que cette procédure à laquelle nous sommes totalement étrangers provoque l’interruption de notre site. Nous allons demander des explications en raison du grave préjudice que nous subissons alors que ni JeanMarcMorandini.com, ni Jean-Marc Morandini ne sont cités dans cette affaire. »

Quant à Grégory Schmidt, il a également indiqué à Rue89 qu’il entendait donner des suites à cette perquisition :

« Plusieurs de mes sites étaient toujours hébergés sur ces serveurs et sont aussi bloqués, dont VigneEtVin.tv [qui appartient également à Jacques Legros de TF1, ndlr] et PlusBelleMaTerre.com. Cela représente une perte de revenus publicitaires. Je vais donc porter plainte par l’intermédiaire de mes avocats. »

► Mis à jour le 25/10/2010 à 16h25, après la remise en service des serveurs en question.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s