Un ex-directeur de Quick attaque l’entreprise pour « discrimination » islamique

Publié: 11 novembre 2010 dans Aliments et boissons, Politique, Santé & bien-être
Tags:

L’ancien directeur du restaurant Quick de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a engagé une procédure aux Prud’hommes de Bobigny pour « discrimination ». Il accuse l’entreprise de l’avoir licencié parce qu’il refusait que son restaurant devienne halal. L’entreprise de restauration rapide a, en effet, entrepris depuis quelques temps déjà la création de restaurants exclusivement halal dans plusieurs villes.

Une audience de conciliation a eu lieu jeudi matin aux Prud’hommes, mais celle-ci n’ayant pas abouti. Le licenciement de cet ancien directeur fera l’objet d’un procès le 13 juillet 2011.

Après avoir travaillé une vingtaine d’années chez Quick, et alors qu’il dirigeait le restaurant de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) depuis le 1er janvier 2008, l’ex-directeur a été licencié pour faute grave, en septembre. Sa direction avançait un autre argument : « défaut de contrôle et d’action corrective constitutifs d’un préjudice financier ». Soulignant qu’à plusieurs reprises, notamment en juin et juillet, de l’argent avait en effet disparu des caisses du restaurant.

Mais pour l’accusé, il s’agit d’un « motif abusif ». D’après lui, « le fond, c’est le halal ». Il affirme : « tout allait bien pour moi pendant vingt ans dans cette entreprise et à partir du moment, en mai, où j’ai dit non au halal, tout s’est enchaîné ».

« Dans ma lettre de licenciement, on me reproche des problèmes financiers en juillet, alors que j’étais remplacé au restaurant », dit-il. « Quand je suis revenu en août, j’ai repris le dossier en main », ajoute-t-il expliquant qu’il était en arrêt maladie pour « anxiété », en juillet, après une première convocation, suivie d’une mise à pied de deux jours.

Quick indique de son côté qu’il avait « déjà reçu en 2009 un avertissement pour faute de gestion ». L’entreprise rappelle par ailleurs qu’« une procédure de mobilité interne a été proposée aux employés qui ne souhaitaient pas travailler dans un restaurant Quick proposant de la viande halal ».

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s