Mobilisation contre l’appli «pour se libérer de l’homosexualité» validée par Apple

Publié: 22 mars 2011 dans News, Ordinateurs et Internet
Tags:, ,

Lancée par un groupe religieux spécialisé en «thérapies réparatrices» grâce à la foi, cette application a pourtant reçu l’agrément de la marque de Steve Jobs, qui n’y a vu aucun contenu choquant. Une pétition est en ligne pour que l’appli soit supprimée.

exodus-2203

Les développeurs qui veulent faire distribuer leur application par Apple savent à quel point le géant informatique est tatillon dans son processus de validation. Surtout lorsque ces applications flirtent avec la communauté gay: Apple redoute les expressions imagées ou les photos un peu osées que celles-ci peuvent contenir (lire notre article iPhone: une application gay française recalée par Apple)

«Libérées de l’homosexualité»
Des militants gays américains se sont donc étranglés en découvrant qu’à l’inverse, la société de Steve Jobs a validé à la mi-février une application proposée par Exodus International, un mouvement chrétien américain basé en Floride. La mission de ce groupe est rappelée sur son site en une phrase: «trouver la force auprès du corps du Christ pour administrer la grâce et la vérité à un monde affecté par l’homosexualité».

L’application conçue par Exodus et disponible pour les iPhone, iPad et iPod, fournit des liens vers le site d’Exodus, des vidéos et des questionnaires ou encore la page Facebook du groupe, qui propose une aide pour les personnes souhaitant être «libérées de l’homosexualité».

«Vies détruites»
L’association Truth Wins Out, qui lutte contre ces théories «réparatrices», a lancé une pétition en ligne, qui rassemblait lundi plus de 115.000 signatures, dans laquelle elle demande à Apple de retirer cette application de l’App Store. La pétition, lancée sur le site change.org, s’indigne que le géant informatique ait approuvé un programme provenant «d’une organisation anti-gay notoire» qui véhicule la «désinformation et les stéréotypes» et appelle à la «haine et à l’intolérance». «Apple n’autorise pas des applications racistes ou antisémites dans sa boutique, mais la marque donne son feu vert à une application conçue par un groupe extrémiste anti-gay qui cible les jeunes des minorités sexuelles vulnérables avec un message selon lequel ils sont des pécheurs et des pervers» indique un porte parole de Truth Wins Out. L’association promet en outre, si sa demande n’est pas entendue, de faire en sorte qu’Apple rencontre des victimes de ces religieux, «pour découvrir comment leur vie a été détruite».

Exodus, qui invoque en défense le droit à la liberté d’expression, s’abrite derrière Apple en rappelant que son programme a été répertorié comme «ne comportant pas de contenu choquant». «Cette application est conçue pour être utile aux hommes, femmes, parents, étudiants et responsables religieux», affirme Exodus. De son côté, apparemment embarrassé par cette affaire, Apple n’a pas encore pas communiqué sur le sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s