Lettre ouverte de Marine Le Pen aux dirigeants de Total

Publié: 10 octobre 2011 dans Humeur, News, Politique
Tags:, , ,

bp-mlpLettre ouverte de Marine Le Pen aux dirigeants de Total

Monsieur le Directeur,

J’ai pris connaissance avec surprise de votre courrier contestant la réalité des propos que j’ai tenus sur TF1 le 15 septembre dernier.
Je rappelais que le groupe Total s’était organisé de telle manière à ne pas payer d’impôts en France en 2009, année au cours de laquelle il avait pourtant réalisé des bénéfices astronomiques.

Je maintiens intégralement mes propos, à un détail près : j’ai évoqué sur TF1 un bénéfice de « 4 milliards d’euros » en 2009, alors qu’il s’est élevé à 7,8 milliards. Vous voudrez bien me pardonner cette minoration involontaire des gigantesques profits enregistrés par votre société, que je m’engage à réparer dans mes prochaines interventions. Je rappelle qu’en 2008, Total avait déjà dégagé un bénéfice de près de 14 milliards d’euros ; en 2010 il atteignait 10 milliards d’euros.

Pour le reste, je profite de ce courrier pour réaffirmer avec force mon indignation devant des procédés comptables qui permettent à des entreprises aussi profitables que Total de ne pas contribuer à l’effort de solidarité nationale, d’autant plus que l’Etat a largement contribué à son développement.

Comme de nombreuses analyses l’ont déjà montré, et comme vous le reconnaissez vous-même dans votre lettre, le groupe Total, comme d’autres groupes du CAC 40, ne paie pas un euro d’impôt sur les sociétés en France, utilisant notamment pour cela le dispositif du bénéfice mondial consolidé.

Il me paraît parfaitement scandaleux que de très grandes entreprises, parmi lesquelles Total, échappent ainsi à l’impôt sur les sociétés dans notre pays. Alors que nos PME sont soumises à un impôt sur les sociétés très lourd, au taux normal de 33,33 %, plusieurs études ont démontré que ce chiffre tombe à 10 % environ pour les très grands groupes, en moyenne.
Cette injustice fiscale n’est plus acceptable.

Je propose ainsi dans le cadre de mon projet présidentiel la mise en place d’un impôt sur les sociétés progressif, qui étalera plus équitablement, et plus efficacement, la charge fiscale entre les entreprises.

Je continuerai donc durant la campagne présidentielle, comme je le fais depuis des années, de pointer du doigt cette situation scandaleuse, et de proposer mes pistes de solution.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le directeur, l’expression de ma considération distinguée.

Marine Le Pen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s