Municipales. Un militant de la CGT sur une liste… du FN, à Elbeuf, près de Rouen

Publié: 5 février 2014 dans News, Politique
Tags:, , , , , ,

Être à la fois militant à la CGT et candidat aux municipales sur une liste Front National : antinomique ? Le candidat-militant d’Elbeuf, Nicolas Goury, estime que non.

Militant CGT et candidat sur une liste du Front national à Elbeuf n'est pas incompatible pour Nicolas Goury (Photo : © Le Journal d'Elbeuf)

Militant CGT et candidat sur une liste du Front national à Elbeuf n’est pas incompatible pour Nicolas Goury (Photo : © Le Journal d’Elbeuf)

Nicolas Goury est ouvrier métallurgiste et adhérent CGT de l’Union locale d’Elbeuf. À l’occasion des municipales 2014, il a annoncé qu’il rejoignait « la liste Elbeuf Bleu Marine ». L’affaire fait grand bruit au sein de  l’Union locale CGT d’Elbeuf, qui a déclaré au Journal d’Elbeuf, que « ce positionnement de l’un de leurs syndiqués, est totalement incompatible avec l’activité de l’Union locale ».

Un engagement incompatible selon la CGT…

Anti-syndicat, anti-grève, le FN se trouve en opposition avec les valeurs défendues par la CGT. S’il devait un jour l’emporter au niveau national, le droit du travail serait remis en cause », prédit l’UL CGT d’Elbeuf.

Nicolas Goury n’est évidemment pas de cet avis et il rappelle d’ailleurs que depuis l’âge de 18 ans il a « participé à de nombreuses luttes sociales dans la région d’Elbeuf, notamment celle qui a abouti à la fermeture d’EMT-Autoliv à Caudebec-lès-Elbeuf» , d’où il a été licencié avec cinq membres de sa famille, « suite à la délocalisation de l’activité en Turquie ».

Nicolas Goury revendique son « entière liberté d’opinion »

Et le candidat ne manque pas d’étayer son propos, prouvant que son engagement au FN n’est pas incompatible avec le fait d’adhérer à la CGT : « La CGT adhère à la charte d’Amiens de 1906, qui affirme la stricte neutralité politique du syndicat et l’entière liberté d’opinion et d’engagement du syndiqué. Afin de continuer à défendre mes concitoyens avec le Front national, comme mes collègues salariés avec la CGT, j’ai l’espoir que l’UL d’Elbeuf comprenne ma démarche loin de toute discrimination politique. Mon engagement est cohérent dans ma volonté de défendre les Elbeuviens contre la politique du Parti Socialiste, qui ne cesse de multiplier les injustices sociales ».

La CGT pourrait décider d’une exclusion du candidat

Selon le Journal d’Elbeuf, le vœu de Nicolas Goury d’être entendu et compris du syndicat a néanmoins peu de chance d’être exaucé : les instances locales de la CGT et l’Union départementale réfléchiraient actuellement aux suites à donner à cette affaire, qui pourrait se terminer par l’exclusion pure et simple de l’intéressé.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s