A Sotteville-les-Rouen la gauche tente de bâillonner l’exercice de la démocratie

Publié: 5 mai 2014 dans Insécurité & Délinquance, Politique
Tags:, , , , ,

nicolas bayCommuniqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général adjoint président du groupe FN au conseil régional de Haute-Normandie

Une fois encore, une fois de trop, des milices gauchistes ont attaqué ce matin des élus de la République en campagne à Sotteville-les-Rouen pour l’élection européenne du 25 mai.

Alors que Marine Le Pen, tête de liste dans la circonscription Nord-Ouest, était venue à la rencontre des habitants sur le marché de Sotteville-les-Rouen, plusieurs dizaines de nervis de gauche et d’extrême gauche ont voulu s’en prendre violemment aux militants du Front National.

Contrairement aux fausses informations parues dans la presse, « des coups n’ont pas été échangés entre les représentants les plus virulents des deux bords » mais entre les militants de gauche et les forces de l’ordre.

Par ailleurs, les forces de l’ordre, dont le Front National salue le travail, ne sont pas intervenues pour « éviter que les choses dégénèrent » entre les deux camps, comme a cru bon l’affirmer la préfecture de Seine-Maritime, mais pour mettre fin aux violences inacceptables perpétrées par les manifestants de gauche.

Le Front National dénonce avec la plus grande fermeté ces attaques contre la démocratie qui visent à museler toute opposition à un pouvoir socialiste électoralement aux abois.

Il exige des autorités publiques qu’elles fassent respecter les droits démocratiques et républicains des partis politiques, qui comme le rappelle l’article 4 de notre Constitution, exercent leur activité librement

Publicités

Les commentaires sont fermés.