Articles Tagués ‘nicolas bay’

La liberté d’expression dont on a beaucoup parlé au moment des attentas de Charlie Hebdo, la liberté d’expression qui justifie qu’on puisse tout dire, insulter, critiquer, de façon extrêmement outrancière, virulente, etc… Je pense qu’il faut qu’elle s’applique en toutes circonstances et à tous les propos quel qu’en soit les auteurs… (Nicolas Bay, Europe 1) 😉 A méditer !

Nicolas Bay : «Le Front National est toujours le premier parti de France»

Nicolas BayEdito de Nicolas Bay (20.02.2015), Secrétaire Général du Front National

Avec 7648 candidats FN/RBM présents dans 1912 cantons, le Front National confirme son statut de premier parti de France et démontre qu’il est capable, à lui seul, de constituer un maillage territorial complet. En effet, alors que nous couvrons plus de 93% des cantons, l’UMP et le PS sont à la peine et ne parviennent à en couvrir que 78% et 77%, malgré les divers accords et alliances (source : Harris Interactive). Sous leurs propres couleurs, l’UMP et le PS ne pourvoient respectivement que 408 et 967 cantons.

Cette présence massive du Front National témoigne de la forte dynamique patriote qui bouleverse le paysage politique. Nous la devons d’abord aux secrétaires départementaux, aux cadres et aux militants, qui ont accompli un travail titanesque pour offrir in fine à 98,03% des Français la possibilité de glisser un bulletin de vote Bleu Marine dans l’urne le 22 mars prochain, un record jamais atteint dans l’histoire de notre mouvement.

Il nous faut à présent livrer toutes nos forces dans la campagne pour dire à nos compatriotes notre attachement à la nation mais aussi à nos départements et à nos communes, échelons de proximité essentiels pour retrouver notre souveraineté, nos libertés et notre identité. Face aux trahisons de l’UMPS, l’espérance est Bleu Marine !

Source

bulletin-rouen

Nicolas BayEdito de Nicolas Bay (02.01.2015), Secrétaire Général du Front National

La conjoncture économique et sociale désastreuse à laquelle ils doivent faire face ne pousse pas, il est vrai, les Français à se réjouir en ce début d’année 2015. D’autant plus que, comme l’a encore montré François Hollande lors de ses vœux, le gouvernement refuse toujours d’entendre les Français et poursuivra avec détermination sa politique d’austérité économique et de destruction méthodique de notre identité et de notre souveraineté. Nous, militants du Front National, sommes en réalité les seuls à porter un message d’espoir pour cette nouvelle année.

Faisant mine de s’offusquer du sentiment de « déclin », de « dénigrement », on a vu un Président de la République, qui n’en a plus ni la légitimité ni l’autorité, tenter vainement de persuader les Français que tout ne va pas si mal et que le mondialisme ne serait pas la cause de ce que subit notre peuple. Avec cynisme, mépris et désinvolture, l’État PS aux abois voudrait faire croire que le déclin ne serait qu’un fantasme !

Demander aux Français d’être optimistes alors même que rien n’est entrepris pour s’attaquer à la racine des maux qui les frappent, est une stratégie de communication pathétique. Pendant ce temps, plus de 9 millions de nos compatriotes vivent sous le seuil de pauvreté…

Lors des élections municipales, européennes et sénatoriales de 2014, nous avons fait mentir tous les pronostics qui sous-estimaient le vote patriote. En 2015, nous pouvons réitérer des exploits comparables, et même les amplifier, si nous y consacrons toute notre énergie.

Car la France est aujourd’hui à la croisée des chemins. Chaque jour, la classe politicienne UMPS agit contre l’intérêt national et celui de son peuple en se soumettant aux diktats imposés par les technocrates de Bruxelles et la finance internationale. Il nous faut donc poursuivre avec ardeur la bataille pour la reconquête de notre souveraineté, c’est-à-dire de notre liberté de peuple et de nation.

À toutes et à tous, j’adresse mes vœux de bonheur personnel et familial, ainsi que de réussite dans notre combat politique. Que cette année 2015 soit pleine de nouveaux succès pour les patriotes. L’alternative politique que nous proposons permettra le retour à la grandeur de notre nation et à la défense du bien commun.

Marine Le Pen incarne le renouveau dont la France a besoin. Les élections départementales de mars, puis les régionales de décembre, permettront de renforcer encore l’implantation du Front National, de développer notre constat lucide et nos propositions sur les enjeux essentiels que sont, notamment, l’emploi, le pouvoir d’achat, la fiscalité, la sécurité et l’immigration.

Soyons forts et solidaires pour cette année 2015 pleine de promesses. Unis, les Frontistes sont invincibles !

Source