Articles Tagués ‘nicolas goury’

Extrait de l’Enquête BuzzFeed News – Sur les 573 candidats que présente le Front national aux législatives (2017), une centaine poste, aime ou partage des contenus homophobes, antisémites, islamophobes ou racistes. Tour de France du FN «dédiabolisé» de Marine Le Pen.

On va se contenter de la circonscription qui nous concerne, la 4ème de Seine-Maritime.

FAIL : En janvier 2016, Marine Le Pen a nommé Jean-Lin Lacapelle «secrétaire national aux fédérations et à l’implantation». Avec une mission: sillonner la France pour écarter des législatives les candidats dont le profil sulfureux et les propos outranciers donneraient une mauvaise image du parti.

FAIL : Nicolas Bay, directeur de la campagne FN des législatives, a qualifié mardi sur France Info cet article de «totalement mensonger». Selon lui, les «candidats disent la vérité». (NDLR : Nicolas Bay connait parfaitement le passé sulfureux de ce gugusse !)

FAIL : Sur France Inter, David Rachline, sénateur-maire de Fréjus, a évoqué d’éventuels sanctions si les propos sont «avérés».

Quenelle et identitaire

C’est qui? Nicolas Goury, candidat dans la 4e circonscription de Seine-Maritime.

Fait d’armes: Passé de la CGT au FN, Nicolas Goury est également proche des milieux identitaires. Il a ainsi été photographié lors d’une action de Génération identitaire à côté d’une banderole «Stop islamisation». On le retrouve également sur une image de propagande du groupe d’extrême droite aux côtés d’autres membres du mouvement.

Lors de son passage au FN, Nicolas Goury a été viré manu militari de la CGT qui n’a pas apprécié son engagement politique. Une décision à laquelle le candidat a tenu à réagir en gratifiant des locaux du syndicat d’une quenelle, geste créé par Dieudonné. Sur Twitter, il avait répondu en expliquant que c’était une «réponse humoristique et pacifique à des gens qui m’ont insulté».

 

 

Publicités

France 3 Haute Normandie.

Revue de Presse, Journal d’Elbeuf : Exclusion de Nicolas Goury, militant CGT et candidat FN aux Municipales.